Loading...
Edito

Pâques ne sera pas reporté ! Le Christ est ressuscité

Chaque année, le carême est un temps propice au déplacement intérieur pour nous rapprocher du Seigneur et revenir à lui de tout notre cœur. Cependant, personne ne s’attendait à être déstabilisé à ce point cette année. Depuis une quinzaine de jours, chacun vit confiné chez soi et les mouvements à l’extérieur sont réduits au strict nécessaire. L’aventure intérieure semble donc s’imposer à nous. Mais est-ce si simple ?
Face à une situation si inédite, chacun met une grande énergie pour s’adapter. Certains ont été bien plus sollicités qu’à l’accoutumée, d’autres se sont trouvés à l’arrêt forcé. Il est encore trop tôt pour analyser tout ce qui se joue en ces jours. Nous pouvons toutefois déjà nous réjouir des nouvelles formes de solidarité qui apparaissent et de la créativité manifestée pour maintenir les relations entre les personnes. Pour ce qui est de la vie spirituelle, nous découvrons les nombreuses opportunités offertes par les media, même s’il n’est pas si évident de prier par écran interposé.
Il faut reconnaître que la nouveauté de la situation et les incertitudes qui en découlent, peuvent constituer une réelle difficulté pour entrer à l’intérieur de soi. Mais face aux indéterminations actuelles et aux annulations diverses, subsiste au moins une certitude : la vie du Christ ressuscité est plus forte que toute mort. C’est pourquoi on ne peut différer la fête de Pâques qui en est la célébration. Celle-ci sera vécue bien différemment cette année : sans rassemblement, sans baptême des catéchumènes, mais toujours unis les uns aux autres.
Profitons des jours saints pour approfondir l’amour du Christ en le suivant dans sa passion et dans sa résurrection. Que ce soit une nouvelle occasion d’accueillir en nous la vie du ressuscité. Prions en particulier pour les catéchumènes, les personnes isolées, les malades, le personnel soignant.

Fr Stéphane