Loading...
Célébrations

Vivre les rameaux chez soi

Méditant  sur la crise sanitaire actuelle (journal « La Croix » du 26 mars) , le  frère Dominicain Timothy Radcliffe voit dans le confinement une épreuve qui nous prive de la proximité physique indispensable à notre épanouissement, parce  que « le toucher est la nourriture de notre humanité. »

A défaut de proximité physique, des gestes, des démarches communes, peuvent nous aider à signifier et à entretenir notre communion fraternelle dans le Seigneur en cette période de confinement.

C’est en ce sens qu’il nous faut interpréter la démarche symbolique que nous propose Mgr Turini pour ce dimanche des Rameaux : «  Là où cela est possible, le curé de chaque communauté de paroisses montera au clocher de l’église la plus proche de son presbytère, et à 10h bénira les rameaux en même temps que moi ici …Ainsi, par cette bénédiction, nous serons plus étroitement en communion de prière les uns avec les autres sur tout le diocèse. »

Procurez-vous un rameau (buis, laurier, olivier) ou une branche de feuillage. A 10h, vous vous mettrez à votre fenêtre, chacun avec son rameau. Posté en haut du clocher de St Martin, votre curé les bénira.

Les frères et sœurs consacrés de la Croix Glorieuse seront rassemblés à 10h et vous feront vivre cette bénédiction en direct sur Facebook.

Après la bénédiction et l’évangile de l’entrée à Jérusalem, la suite de la messe aura lieu à 10h30.