Loading...
Prières

Retour sur la récollection de doyenné

La récollection de doyenné s’est déroulée samedi 4 décembre sur le thème « Voici le chemin, prends-le » (Is 30, 21).

Cette journée a été l’occasion de vivre un temps de lectio ensemble à partir du texte de l’évangile selon Saint Luc 3, 1-6 :

L’an quinze du règne de l’empereur Tibère, Ponce Pilate étant gouverneur de la Judée, Hérode étant alors au pouvoir en Galilée, son frère Philippe dans le pays d’Iturée et de Traconitide, Lysanias en Abilène, les grands prêtres étant Hanne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée dans le désert à Jean, le fils de Zacharie.
Il parcourut toute la région du Jourdain, en proclamant un baptême de conversion pour le pardon des péchés, comme il est écrit dans le livre des oracles d’Isaïe, le prophète :
Voix de celui qui crie dans le désert :
Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.
Tout ravin sera comblé,
toute montagne et toute colline seront abaissées ;
les passages tortueux deviendront droits,
les chemins rocailleux seront aplanis ;
et tout être vivant verra le salut de Dieu.

Le commentaire exégétique donné par André Pelras est disponible ici.

La méditation proposée par Laurence Léger est téléchargeable ici.

Voici la prière écrite par Sr Anne-Marie et lue par Sr Magali :

O notre Dieu, nous te rendons grâces pour la voix de Jean-Baptiste qui crie dans le désert. C’est toi, Seigneur, qui l’inspires et parles par sa bouche :
 » Rendez droits ses sentiers, comblez les ravins, aplanissez les chemins. »
Et par delà les siècles, bien après les fils d’Israël, c’est au peuple de la Nouvelle Alliance que tu t’adresses aujourd’hui, par sa bouche.
Ton peuple, Seigneur, a besoin de conversion, et nous te prions en ce jour d’emplir nos cœurs de la force du Saint Esprit. Donne-nous la détermination nécessaire pour entrer dans cette conversion pastorale que tu attends de nous aujourd’hui, pour rejoindre les hommes de ce temps, et répondre à l’appel incessant que tu nous adresses.
Animés de cet esprit nouveau, nous pourrons entrer avec élan, et un autre regard, dans la conversion proclamée par Jean-Baptiste.
Et c’est ainsi que  » tout être vivant verra le Salut de Dieu. »